Lycée de Châteaurenard

Un lycée entre ville et paysage

Notre proposition est celle de faire du paysage et du nouveau bâtiment le socle unificateur du nouvel aménagement et d’assurer son renouvellement. On retrouve ce principe d’appartenance au paysage jusque dans la matérialité de l’architecture. Sa forme compacte limite son impact et permet une lecture efficace des entités programmatiques et des parcours. Une structure capable permet de positionner les points porteurs longitudinalement et d’ainsi offrir toute possibilité ultérieure de recloisonnement de l’établissement. Cette structure devient au sud, un filtre protecteur au printemps et en été.

Le parvis, dans le prolongement du patio intérieur, met en scène les passages vers le hall et la cour sous le contrôle de la loge du gardien. Il permet l’accès au local deux roues au nord et autorise des accès autonomes à la salle d’activité.
La cour du lycée est un espace protégé, ensoleillé et abrité du vent, au cœur de l’établissement. C’est un espace unitaire, paysager, fluide, depuis lequel on rejoint les pôles enseignements par les escaliers d’accès à l’étage depuis le préau et la rue intérieure.
Les stationnements au Nord limitent l’impact de la voiture sur le site. Ils offrent la possibilité d’une liaison autonome pour les enseignants vers leurs locaux, mais également pour les livraisons de la demie pension, celles des locaux de maintenance et un accès pour les pompiers vers la cour de récréation.
Les cinq logements de fonction sont conçus à l’échelle des maisons alentours et assurent une transition avec le tissu pavillonnaire au sud de la parcelle. Ils sont organisés sur deux niveaux et s’ouvrent généreusement au sud vers de grands jardins privatifs. 
Le gymnase, plus proche de la ville et en connexion avec le pôle sportif de Châteaurenard est accessible depuis le lycée par un cheminement piéton au nord du site, le long du Réal, le canal d’irrigation de ce territoire agricole. Cette efficience dans l’organisation programmatique permet la densité construite, associée à un système constructif flexible, et permettant dans le temps des mutations possibles de parties du programme.
Le projet initie de nouvelles pratiques extérieures privilégiant les déplacements doux. Il associe le bâtiment à son site dans le prolongement d’une échelle végétale préexistante et il crée des convergences ordonnées pour une cohérence construite.
A la rencontre de ces thématiques fortes, le projet devient partie prenante dans la structuration du territoire, développe avec le site de nouvelles pratiques et offre aux riverains un nouveau regard sur une architecture locale revisitée.

 

Équipe   José Morales architecte  associé à Marciano architecture, mandataire / Horizons Paysages / R2M, économiste / Secmo, BE Structures / Garcia Ingénierie BE Fluides, Thermique, SSi, VRD / Cicrea, cuisiniste / Venhatec, BE acoustique /Apave, ESSP
Chefs de projet   Géraldine Viellepeau et Coralie Burel
Maître d’ouvrage   AREA PACA
Lieu   Châteaurenard (13)
Surface utile   5960 m²
Budget   20 800 000 €
Calendrier   2016-2019
Programme  Construction d’un lycée filière générale et technologique, demi-pension, 6 logements de fonction, gymnase

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *